Remédier aux troubles de l'attention à l'école chez l'enfant

Les troubles de l’attention scolaire chez l’enfant

Le manque de concentration en classe chez l’enfant est un phénomène courant dont les parents et professeurs ont souvent beaucoup de mal à déterminer les causes : il a du mal à terminer ce qu’il fait, à écouter les consignes de la maitresse, détourne constamment son attention sur des choses à priori sans intérêt… Il ne tient pas en place, ou semble régulièrement distrait en cours ou au moment de faire ses devoirs et ses leçons à la maison.

Ces troubles de l’attention scolaire sont parfaitement normaux chez les tout petits mais, plus agé, différents facteurs peuvent expliquer le manque de concentration de votre enfant en classe : peut-être trouve t-il ce qu’on lui demande ennuyeux ou subit-il des problèmes dans son entourage familial ou amical ? Ou peut-être manque t-il tout simplement de sommeil ou ce qui lui est demandé est trop complexe ou inadapté ? Si ce n’est pas le cas et que les symptômes s’inscrivent dans le temps,  il est possible que votre enfant soit hypersensible aux stimuli visuels et/ou auditifs  de son environnement, ce qui pourrait en grande partie expliquer ses problèmes de concentration scolaire.  Benoit l’exprime ainsi : quand mon voisin se lève et qu’il parle, ça me gêne. En plus il bouge, j’arrive pas à me concentrer…

 

Rééquilibrer le développement de l’enfant pour soigner le manque de concentration à l’école

Mon expérience m’a permis de constater que le déficit de concentration de l’enfant, que ce soit à l’école ou dans un autre environnement, est corrélé à la rémanence de certaines étapes de son développement de bébé qui ne sont pas allées complètement à leur terme. Certaines étapes ont été perturbées, que ce soit pendant la gestation, à la naissance ou durant sa première année de vie. Par exemple, l’enfant n’a souvent ni rampé ni marché à 4 pattes assez longtemps. Cette petite immaturité de son système nerveux va s’exprimer par la persistance de certains de ses réflexes primitifs de bébé. Ainsi  la posture de l’enfant est perturbée et il ne peut pas rester assis tranquille. Elle s’exprime aussi par une hypersensibilité sensorielle et émotionnelle  qui fait le lit des troubles de l’attention et de la concentration chez l'enfant et qui peut donner lieu à des comportements incompréhensibles… L’enfant hypersensible est  vite surchargé par les stimuli de son environnement.

Pour s’en défendre il peut  se mettre en retrait dans sa bulle, ou entrer dans un cycle d’agitation qui peut aller jusqu’à la décharge émotionnelle. Il est possible de récupérer les étapes de son développement les unes après les autres, ce qui permet à l’enfant  de sortir de ses soucis scolaires et/ou comportementaux,  dont d’ailleurs il n’est pas responsable. De plus il y gagne  bien davantage d’autonomie et une meilleure communication.

Une évaluation sensorielle et motrice permet aux parents d’identifier chez leur enfant la rémanence  de réflexes primaires et son hyper réactivité aux stimuli de son environnement. Un travail guidé par un praticien (ne) entre l'enfant et ses parents peut alors commencer. Les parents deviennent ainsi les acteurs du mieux-être de leur enfant.

Il s’agit d’une méthode douce et très efficace  pour améliorer la concentration en classe, qui privilégie le dialogue et la relation avec l’enfant.